Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Joseph Ciccotelli

 

Joseph G. Ciccotelli (G. pour Giuseppe) naît à Nancy en 1957.
Ses parents, venus des Abruzzes deux ans plus tôt, se sont installés dans le bassin minier de Neuves-maisons, véritable « petite Italie » de la région nancéienne.
Cette même année, leur village est touché par l’importante épidémie de poliomyélite qui sévit dans tout le pays en provoquant des milliers de victimes. Le virus atteint particulièrement les nouveau-nés, non encore vaccinés. Lui ne s’en tirera pas si mal, quelques séquelles au niveau des membres inférieurs.
Tout au long de sa scolarité, son père maçon répétera à la façon des Ritals de Cavanna :
« Toa y fou stoudié à l’écol perché tou podra pa fère lou métié manouel comé moa ». Il s’en souviendra... un peu plus tard.

Lycéen, il s’adonne surtout à la batterie et crée avec quatre copains un groupe de pop-music qui remportera un certain succès localement. Bac en poche, il rejoint les bancs de l’université Henri-Poincaré puis de l’institut national polytechnique de lorraine. C’est là qu’il initiera ses premières recherches en intelligence artificielle tout en enseignant en école d’ingénieurs.
Docteur ès-sciences, spécialiste des technologies de l’information, il pratique dans son métier de chercheur, les écrits scientifiques : une forme d’écriture rigoureuse, codifiée, captivante mais qui manque un peu d’âme.
En signant en 2006 son premier roman, Enzo, c’est moi, il change radicalement de registre, écrit avec son cœur, transmet des émotions...
comme dans la pratique du chant et du slam ses autres passions. En 2010, il récidive  avec Le syndrome des oubliés, un roman qui nous renvoie aux années polio. Restant fidèle à l’univers scientifique, son dernier roman L'Amour, Sexa, paru en 2013, nous plonge dans la complexité de la relation amoureuse. En 2015, il publie MeSlamAmoi, un recueil de textes qu'il déclame depuis 2008 sur des scènes slam et y évoque sa rencontre avec Grand Corps Malade;


Côté professionnel, après avoir quitté en 2014 la direction scientifique d’un institut de recherche, il fonde avec son fils passionné de voitures, l'agence Liberty Auto Nancy qu'il préside bénévolement. Membre adhérent de plusieurs associations, J.G. Ciccotelli soutient des actions comme celles du GLIP (Groupe de liaison et d’information post-polio), de HandiVers Horizons, de l’ADILL (Association de défense & illustration des littératures en Lorraine), de l’APAC (Association plume à connaître). Il a créé GC Diffusion pour promouvoir et diffuser ses œuvres.